La Bayadère, la bougie

45,00

Bougie Santal des Indes Patchouli
de la collection Un Soir à l’Opéra

En stock

Description

Bougie parfumée naturelle, végétale et fabriquée en France

Assis dans votre fauteuil d’orchestre, laissez vous porter… Voici la somptueuse et envoûtante bougie parfumée La Bayadère de la collection Un Soir à l’Opéra. Elle puise son inspiration dans l’authentique Inde des Maharadjas.

Ce ballet, qui n’est pas sans rappeler Giselle, raconte l’histoire de la belle Nikiya, victime de l’amour pur qu’elle porte à l’inconstant prince Solor. Les épices, parfums et couleurs de ce pays fabuleux nous ont inspiré ce parfum Santal Patchouli, envoûtant comme un rêve oriental dans l’Inde somptueuse des Maharadjas.

La bougie La Bayadère d’Un Soir à l’Opéra est inspirée du ballet en trois actes chorégraphié par Marius Petipa. Sa musique a été composée par Léon Minkus. Sa création a eu lieu le  à Saint-Pétersbourg.

 


Elle est élaborée par un véritable maître cirier, à partir d’une cire 100% végétale dans le souci d’une démarche éco-responsable. Sa mèche est en coton. C’est ainsi que ses fragrances sont sublimées jusqu’aux tous derniers instants de vie de la bougie et délivrent une expérience olfactive unique.

 


Partition olfactive :

  • Tête : Cannelle, cumin, safran
  • Cœur : Santal, patchouli, violette
  • Fond : Musc, cèdre, vanille

Parfumeur : Emmanuel Philip

 


Retrouvez La Bayadère, notre massage relaxant associé à ce ballet mythique !

Et en musique c’est encore mieux…

Informations complémentaires

Poids 180 g
Dimensions 10 × 10 × 10 cm
Santal

Bois précieux venu d'Inde, on le nomme aussi "L'or liquide". Son nom est cité dans la Bible et les livres anciens en sanskrit et bien-sûr dans le contes des mille et une nuits.

Patchouli

Originaire de l'Inde et utilisé pour ses vertus anti-inflammatoires, et aphrodisiaques, il est considéré comme une matière première luxueuse et très utilisée en parfumerie.

Cire

100 % végétale

Durée

45 heures / 150 heures de plaisir olfactif

Utilisation

— ne ratez pas votre soir de première —

Rien ne parait plus facile que d'allumer et éteindre une bougie…
Pourtant, c'est un rituel qu'il faut apprendre car tout se joue à la première brûle.

En effet, la cire a une mémoire. Si vous éteignez trop tôt votre bougie, la cire n'aura pas eu le temps de bien fondre sur toute la surface du verre. La fois suivante, la cire va creuser là où elle s'est arrêtée. Voilà pourquoi il est important de respecter un temps de brûle de 2 heures environ la première fois que vous l'allumerez pour éviter que votre bougie ne creuse un tunnel le long de la mèche.

· Laissez brûler votre bougie au moins 2 heures à la première utilisation sans la déplacer
· Veillez à recouper la mèche avant chaque brûle
· Ne pas placer votre bougie dans un courant d'air
· Ne pas la laisser brûler plus de 4 heures
· Ne pas l'incliner afin que la cire se consume régulièrement

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Bayadère, la bougie”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…